Les racines sauvages

Que ce soit pour leur goût particulier ou leurs propriétés médicinales, certaines plantes sauvages peuvent être recherchées pour leurs racines : Abernotte, guimauve, réglisse des bois ... quelques-unes de ces racines sont devenues emblématiques.


  

Abernotte

 

Tout d'abord, on peut citer le Conopode dénudé (Conopodium majus) mieux connu localement sous le nom d’Abernotte ou encore de Noisette de terre qui présente un tubercule souterrain de la taille et au goût d’une noisette.




 

Benoite


La Benoîte (Geum urbanum) contient dans sa racine de l’eugenol que l’on retrouve dans le clou de girofle et qui peut ainsi être utilisé comme tel dans la cuisine.


 
  


Réglisse des bois


On se souvient également des vrais bâtonnets de réglisse, ligneux et à mâchonner. Le Polypode (Polypodium vulgare), une petite fougère très présente autour de nous possède un rhizome riche en osladine, au pouvoir 500 fois plus sucrant que le sucre, qui lui donne un goût de réglisse et peut être consommée directement.


Chicorée


On peut encore citer la Chicorée sauvage (Cichorium intybus) dont les racines torréfiées font un fameux succédané de café et sont utilisées notamment pour leurs propriétés dépuratives et détoxifiantes. 
 
      

Guimauve


Enfin, les racines de Guimauve (Althaea officinalis), elles, sont bien connues pour être à l’origine de la friandise du même nom. Si l’ensemble de la plante présente des propriétés adoucissantes, les jeunes racines sont les parties qui contiennent le plus de mucilage et peuvent même être données à mâchonner aux bébés pour assouplir les gencives et soulager les douleurs provoquées par la percée des dents. Désormais, elle est souvent remplacée dans l'industrie alimentaire par du collagène, créé à base de peau, d'os, de cartilage et de ligaments d'animaux, un tantinet moins appétissant ! 


Pour finir, en cette période de fêtes, voici une recette de tisane de racines pour vous aider à éliminer et à drainer les toxines : 

10g de racines de réglisse,
30g de racines de pissenlit, 
50g de racines d’ache, 
50g de racines de fenouil, 
100g de racines de chicorée
Et 100g d’aubier de tilleul sauvage.


Faites bouillir pendant 5 minutes une cuillérée à soupe de plantes par tasse d’eau. Puis laissez infuser 10 minutes. (Secrets des plantes, Pierre M. et Lis M., 2013)

Joyeuses fêtes !



 

CPIE Sèvre et Bocage

Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement 
Maison de la Vie Rurale
La Flocellière
85700 SEVREMONT

02 51 57 77 14
contact@cpie-sevre-bocage.com
  • CONTACT

  • Nom
  • Email
  • Structure
  •