Une messicole dans mon champ ?

Ah, l'Eté... Son soleil, ses longues journées, ses barbecues, ses champs de blé et … ses messicoles. Saviez-vous qu'une messicole est une plante sauvage « habitant les moissons » ? Généralement annuelles, ces plantes pionnières poussent principalement dans les cultures d'hiver (blé, orge, colza, …) qui ont un cycle de développement similaire.

On y retrouve par exemple les coquelicots, les bleuets, ou encore les nigelles, nielles de blés, adonis, …

Une plante sauvage en régression
 


En Pays de la Loire, ce sont 130 plantes sauvages et spontanées qui sont considérées comme messicoles, dont 76 qui sont classées en « prioritaires ».

En effet, ces plantes liées aux cultures depuis des milliers d'années ont fortement régressé depuis la seconde moitié du XXème siècle avec les changements de pratiques agricoles (herbicides, travail du sol, …). Si bien que 60% de ces espèces sont aujourd'hui menacées de disparition – voire considérées comme disparues – en Pays de la Loire.


Ces plantes pourtant utiles aux cultures, par exemple en attirant des insectes pollinisateurs, font aujourd'hui l'objet d'une attention particulière dans le but de préserver ce patrimoine écologique, notamment grâce à un Plan National d'Actions en faveur des plantes messicoles (connaissance, conservation, sensibilisation, …).

Cliquez ici pour plus d'informations


Et si vous en apercevez cet été n'hésitez pas à transmettre vos observations sur la base de données.

 

CPIE Sèvre et Bocage

Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement 
Maison de la Vie Rurale
La Flocellière
85700 SEVREMONT

02 51 57 77 14
contact@cpie-sevre-bocage.com
  • CONTACT

  • Nom
  • Email
  • Structure
  •