Noah, Clinton, Isabelle…

Une histoire de la diversité des cépages cultivés en Vendée !
Les campus du bocage recommencent cet hiver. Vendredi 2 octobre, nous vous proposons une soirée autour de la vigne et des différents cépages vendéens. Si vous souhaitez planter de la vigne chez vous prochainement, voici une soirée à ne pas manquer !

Saviez-vous qu'en 1935, la Vendée était le premier producteur de cépages interdits en France ? Malgré une production vendéenne d'environ 9 500 hectares de surfaces cultivées soit une production d'environ 474 000 hectolitres par an, ces cépages sont devenus interdits à la commercialisation en 1935.

Noah, Isabelle, Clinton,Othello... ces variétés américaines hybrides étaient pourtant très productives et appréciées sur notre territoire. De nombreux pieds ont été forcés à l'arrachage. Ensuite, des variétés nouvelles sont venues compléter la diversité des cépages vendéens. Oberlin, Léon Millot, Courderc, Maréchol Foch, 18000, 26 000  sont aujourd'hui encore cultivés ici ou là.. Seuls quelques amateurs ont continué la culture de ces vignes. Ils seront présents lors de cette soirée pour expliquer pourquoi ils ont fait le choix de conserver certaines variétés pour leurs caractéristiques particulières.

Et demain ? Assistera-t-on, en Vendée, a un retour de ces cépages oubliés, notamment les cépages prohibés, souvent jugés plus résistants aux changements climatiques et aux attaques de ravageurs ? Nos jardins peuvent-ils les accueillir, comment les multiplier et pour quoi faire? Autant d'échanges et questionnements autour de la nécessaire conservation de la biodiversité fruitière de nos paysages avec des habitants passionnés et passionnants.

Rendez-vous ce vendredi 02 octobre à 20h30 au CPIE Sèvre et Bocage, Maison de la Vie Rurale, Sèvremont. Gratuit.

 

CPIE Sèvre et Bocage

Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement 
Maison de la Vie Rurale
La Flocellière
85700 SEVREMONT

02 51 57 77 14
contact@cpie-sevre-bocage.com

CONTACT